Vivace Cantabile

Musique classique - Spectacles vivants - Arts : France & Japon
Concerts Musique

Des raretés de Berlioz et de Beethoven servies par une dynamique direction de Jérémie Rhorer

La Messe Solennelle d’Hector Berlioz, « redécouverte » après une étonnante péripétie, et Le Christ au Mont des Oliviers de Ludwig van Beethoven, un oratorio très opératique, ont connu une interprétation extrêmement dynamique au Théâtre des Champs-Elysées, le 16 janvier avec Le Cercle de l’Harmonie et son chef Jérémie Rhorer, le Chœur Vokalakademie Berlin dirigé par Frank Markowitsch, et les soliste : la soprano Marita Solberg, le ténor Daniel Behle et le baryton Jean-Sébastien Bou.

La Messe Solennelle a connu une histoire rocambolesque avant d’être « redécouverte » : Après le succès de la première exécution, Berlioz brûle les parties séparées de la partition, tout en confiant le manuscrit à un violoniste belge Antoine Bessems qui aurait participé à la seconde exécution. À la mort de celui-ci en 1868, son frère, maître de chapelle à Saint-Charles-Borromée d’Anvers, hérite du manuscrit. Puis, plus un siècle plus tard, en 1991, on le retrouve dans la tribune de l’orgue de l’église.

Lire la suite

photo : Jérémie Rhorer © Elodie Crebassa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *