L’auteur

Parallèlement ses études de piano au Japon (1er prix), Victoria Okada montrait certain talent dans la peinture les professeurs d’arts du collège et du lycée l’avaient fortement conseillée de poursuivre cette voie dans une école spécialisée, mais c’est la musique qui l’emportait… en réalité, la musique était une évidence pour elle.

Également passionnée de l’histoire et l’imbrication de différentes formes d’arts occidentaux, elle rêvait d’aller étudier un jour ces relations en Europe. Ce rêve s’est concrétisé en devant étudiante en musicologie-histoire de la musique à l’Université de Paris-Sorbonne où elle obtient finalement un doctorat, sur le thème du japonisme scénique entre 1870 et 1914.

Le français est pour elle « la » langue d’expression, et dès son arrivée à Paris, elle est traductrice et interprète dans beaucoup de domaines, oui, beaucoup…

Après plus de dix ans d’expérience en tant que journaliste culturelle — sites spécialisés ResMusica.com, Musicologie.org, mensuel japonais La France et pour autres supports, français et japonais, pour lesquels elle continue d’écrire — elle crée Vivace-Cantabile.com, pour une expression plus libre dans le traitement de sujets et dans l’écriture